Accueil du site > Citoyenneté > Citoyenneté > Internet et l’humour pour inciter les jeunes à voter

Internet et l’humour pour inciter les jeunes àvoter

Les élections municipales approchent. La date limite d’inscription sur les listes électorales encore plus. En service civique àl’Union des MJC, Quentin et Laura inventent des annonces ludiques pour inciter les jeunes àvoter.


Comment vous est venue cette riche idée d’inciter les jeunes às’inscrire pour pouvoir voter ?

Quentin Schonmann et Laura Tanesy : « Tous deux en service civique pour un an depuis le 1er septembre dernier, nous travaillons ensemble comme chargés de mission pour le compte de l’Union départementale des MJC. Nous sommes basés àla Maison des associations. Notre mission est de créer des actions, si possible àdestination des jeunes. Nous avons vingt projets en tête. Nous avons commencé par l’incitation àfaire voter les jeunes car nous nous sommes rendu compte qu’il fallait déjàinciter ces jeunes às’inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre dans les mairies. Nous voulions démystifier les sites web abritant les renseignements donnés par l’Administration. Ce sont des mauvaises campagnes de sensibilisation et elles sont de plus mal perçues. Nous avons donc préféré créer nous-même un site en ligne avec une page d’accueil spécialement réservée au vote des jeunes.  »

Comment se démarquer auprès des jeunes pour faire passer votre message ?

« Je suis infographiste de formation et Laura est étudiante en communication. Nous avons des choses àdire et une méthode àemployer. Le but est d’interpeller et de changer les habitudes en traitant l’information avec humour. Sur le site qui va être lancé la semaine prochaine, nous allons passer ce genre d’annonces répétitives : "A saisir avant le 31 décembre une place VIP sur liste électorale." Ou bien encore : "Covoiturage, trajet court jusqu’au bureau de vote le plus proche les week-ends des 23 et 30 mars 2014." Le tout se retrouvera également sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.  »

JPEG - 40.6 ko
Quentin et Laura ont mis au point une technique de marketing web pour inciter les jeunes às’inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre 2013. Photo RL

Vous avez l’intention de passer au Flashcode ?

« Nous allons nous en servir. Avec ces codes àpixels ou Flashcodes que l’on retrouve sur la plupart des documents papier. Ce sont ces pictogrammes composés de carrés situés en bas des feuilles. Nous allons aller plus loin dans la diffusion des informations sur les listes électorales en montant carrément un mur géant en Flashcodes. Le public pourra le voir sur la place de la République. Sur notre site et sur le code àpixels, les jeunes retrouveront notre slogan web : "Flashe sur moi et inscris-toi." Il y en aura quatre couleurs.  »

D’autres projets en perspective pour 2014 ?

« En septembre, nous avions lancé l’idée d’un pique-nique géant au pied de la colonne de Merten, rue Serpenoise. Cela n’a pas trop marché faute de participants. Nous ne désespérons pas avec d’autres projets de happenings en tête. Nous voulons par exemple être des porteurs de paroles et déposer des messages pour les citoyens. La population pourra déposer ses vÅ“ux sur une question particulière de société et de la vie au quotidien. Nous voulons également lancer une ligne de mobilier en cartons de récupération. Par exemple dans les halls d’accueil des MJC, nous nous sommes rendu compte que le public était mal assis. Le but c’est de créer des sièges modulables en carton. Un autre souhait est de mettre àl’eau un catamaran reconstitué en bouteilles plastique recyclées. L’écocitoyenneté doit se montrer !  »

Renseignements sur citoyennete chez udmjc.org