Accueil du site > Citoyenneté > Eco Citoyenneté > Bilan du « Débat ALIMENTERRE  »

Bilan du « Débat ALIMENTERRE  »


Dans le cadre du festival Alimenterre, la FDMJC a proposé aux MJC une rencontre et un débat autour de la projection du film « Pillage des ressources naturelles : qui possède la vie ?  » àla MPT de WOIPPY, le 16 novembre 2012.

Résumé du film  : Quand la Suisse et les États-Unis ont exploité les savoirs indigènes et la biodiversité du Zimbabwe et de l’Inde, brevetant les traditions médicinales et le fameux riz basmati, ils se sont vite retrouvés au cÅ“ur d’une bataille que ce documentaire prend pour exemple. A travers ces vols scandaleux de ressources naturelles de pays pauvres par des multinationales, le film propose des solutions pour la protection des droits des communautés indigènes. (Source : http://www.festival-alimenterre.org)

Quelques idées partagées lors de ce débat :

- La richesse des savoirs est une chose importante àprendre en compte pour faire naître une prise de conscience de la population, c’est pourquoi il faut favoriser sa diffusion.
- Savoir qu’agir au niveau individuel apporte un impact tout aussi important qu’àun niveau collectif.
- Se renseigner avant de consommer, et apprendre àlire les étiquettes des produits permet de mieux consommer et de favoriser le commerce équitable. « D’où viennent-ils ? Pourquoi ?  »
- Refaire le lien entre citadins et paysans, et connaitre la chaine de naissance d’un produit, pour établir une reconsidération du schéma « de la graine au produit fini  ».
- En achetant les grandes marques et au sein des grandes surfaces, nous tuons les petits artisans au profit de la consommation de masse.

Des propositions d’actions soumises par les participants :

- Diffuser des informations, organiser des réunions, des conférences, des actions de communication, pour permettre aux gens de disposer d’informations et pour que chacun puisse prendre conscience de son pouvoir.
- Développer des liens avec le milieu scolaire et travailler avec les écoles afin d’organiser des interventions et des diffusions de films/documentaires relevant du développement durable, de l’écologie, etc.. dans les établissements pour sensibiliser les jeunes.
- Privilégier lors des achats les produits locaux, de saison, respectant le commerce équitable, et éviter les suremballages, afin de ne pas favoriser la consommation de masse et l’unicité de ceux-ci.

- Travailler sur le patrimoine alimentaire, et créer des manifestations autour de la nourriture. Du type évènement « Nourriture et culture  » par exemple.
- Cultiver des jardins partagés pour retrouver une certaine indépendance alimentaire et des jardins pédagogiques pour éclairer les intéressés sur le cycle des saisons afin de consommer local et de saison.
- Réfléchir àdes moyens pour donner une approche ludique la découverte des goà»ts alimentaires auprès des jeunes.

Quelques actions déjàmise en place par des MJC :

- MJC des 4 Bornes : jardin pédagogique, composteur de quartier.
- MJC de Courcelles-sur-nied : visites de jardins, une bourse aux plantes.
- MPT de Woippy : ateliers de cuisine sauvage, un marché bio annuel.
- MJC de La Maxe : initiations aux jardins.

Pour les contacter par e-mail ou téléphone :
- MJC des 4 bornes : mjc4bornes chez mjcdemoselle.org - 03 87 31 19 87
- MJC de Courcelles-sur-nied : chrou chez numericable.fr - 03 87 63 16 72
- MPT de Woippy : mpt.woippy chez mjcdemoselle.org - 03 87 31 32 10
- MJC de La Maxe : 03 87 32 89 01

Pour en savoir plus, cliquez « ici  »