QUI SOMMES-NOUS ?

« L’Union Départementale des MJC de Moselle a pour but essentiel d’animer le réseau des MJC de Moselle, de faciliter le fonctionnement des MJC, la liaison entre MJC, l’accompagnement des projets d’animation, de développement et d’équipement des MJC, et leur représentation auprès des instances départementales. »


[sommaire]

Nature et missions de L’Union Départementale des MJC de Moselle :

[fond rouge]L’Union Départementale des MJC de Moselle est un « outil  » créé par les MJC de Moselle[/blanc][/fond], afin de se donner les moyens d’aller plus facilement vers leurs objectifs d’Education Populaire et de formation Citoyenne, tels que définis dans leurs propres statuts.

« L’Union Départementale des MJC de Moselle a pour but essentiel d’animer le réseau des MJC de Moselle, de faciliter le fonctionnement des MJC, la liaison entre MJC, l’accompagnement des projets d’animation, de développement et d’équipement des MJC, et leur représentation auprès des instances départementales. Dans cette perspective, L’Union Départementale des MJC de Moselle s’adresse aux responsables des MJC, aux élus, aux bénévoles et aux salariés en mettant àleur disposition un dispositif de présence, d’accompagnement, d’information, de formation et de consolidation des réseaux afin que les MJC deviennent de plus en plus des points de repère citoyens et des lieux de convivialité où les volontés se rencontrent et s’organisent.  »


Statuts de l’UDMJC de Moselle, [ article 2. ]

[fond rouge]L’UDMJC de Moselle est une Union pour :[/blanc][/fond]

« ANIMER, ACCOMPAGNER, FACILITER, REPRÉSENTER, FORMER  » Elle organise, pour et avec les MJC, la confrontation publique et la conflictualisation positive dans la réflexion, qui doivent préparer la coopération dans l’action avec tout ce qui fait société : « les élus du suffrage universel, les institutions, le mouvement associatif, l’école, le monde du travail, les citoyens… dans la diversité de leur modes d’expression et d’organisation  » Dans le contexte national et international actuel en mutation, qui impacte directement le monde associatif, l’UDMJC s’applique aujourd’hui tout particulièrement àmobiliser les énergies, au niveau local comme au niveau départemental et au-delà, en respectant toujours ce principe essentiel :

« Faire ensemble, et non àla place de…  »

++++

Animation du réseau et soutien logistique des MJC

[fond rouge]L’animation du réseau territorial.[/blanc][/fond]

l’UDMJC de Moselle est composée de 50 MJC disséminées sur le territoire départemental. Son Conseil d’Administration est majoritairement composé d’élus issus des MJC qu’ils représentent, auxquels s’ajoutent des membres de droit et des membres associés représentants les deux Unions locales, rassemblant les MJC des Secteurs Nied et Messin, et les partenaires institutionnels au titre de la Cogestion.

l’UDMJC est un « outil  » local de l’animation du réseau MJC de Moselle :

  • Par une présence rapide, active et efficace, aux côtés de chaque MJC qui en a besoin.
  • deux cadres de l’animation socio-culturelle se répartissent le suivi et l’accompagnement des MJC par territoires cohérents, permettant àchacun d’eux de développer un diagnostic local précis. Chacun d’entre eux s’occupe de missions spécifiques transversales sur ces territoires.
  • Des micro réseaux MJC existent làoù il n’y a pas d’Union Locale

Ainsi, toutes les MJC sont en relation entre elles et avec l’UDMJC.

++++

l’UDMJC « Point d’Appui  » pour les MJC de Moselle.

Une Fédération qui se veut concrètement « Point d’appui MJC  », c’est un pôle d’information, de conseil, de formation et d’aide ponctuelle pour que chaque MJC de Moselle trouve aide, suivi ou accompagnement selon la nature de ses besoins. Aujourd’hui, l’UDMJC est bien identifiée comme point d’appui, et est régulièrement sollicitée comme telle.

En développement, la « création de fichiers  » et « l’optimisation des moyens des MJC  » par les échanges et les prêts.

[fond rouge]Définition du « point d’appui  »[/blanc][/fond]

l’UDMJC accompagne les MJC de Moselle :

  • Initier au fonctionnement d’une association MJC,
  • Initier aux différentes étapes nécessaires àla réalisation d’un projet
  • Former les bénévoles et les professionnels
  • Accompagner la constitution des dossiers,
  • Apporter un soutien logistique et technique
  • Informer, rapidement et clairement
  • Identifier clairement la nature d’une difficulté et l’analyser,
  • Accompagner la MJC dans la résolution de cette difficulté, ou l’orienter vers l’organisme ou la personne compétente,
  • Impulser la constitution d’un véritable réseau d’aide et d’échange entre les MJC, et avec les autres associations et Fédérations présentes sur chaque territoire, et l’animer.
  • Favoriser l’institution de transversalités,
  • Créer des espaces de communication entre les MJC, entre les associations et les institutions.
  • …

[fond rouge]Le « Point d’appui UDMJC  », dans la pratique :[/blanc][/fond]

  • Un pôle d’échange de moyens
  • Pôle d’informations
  • Pôle conseil, accompagnement et aide ponctuelle aux associations : Ce service permet aux associations d’avoir accès àla logistique de l’UDMJC (soutien informatique, développement internet, lieu de réunion, photocopies et tirages en petites quantités. consultation des bases de données et informations diverses).

Soutien concret, personnalisé, par un professionnel qualifié qui accompagne l’association jusqu’àson autonomie.

Soutien et accompagnement technique des dossiers de demande de subventions d’équipement et contrats de projets

  • Aide àla coordination et/ou au pilotage des projets inter MJC

++++

La Formation, Essence du soutien logistique aux MJC

[fond rouge]Formation des élus et des bénévoles des MJC[/blanc][/fond]

La démarche de formation de ll’UDMJC de Moselle intègre une des priorités arrêtées par la Fédération Française des MJC.

« redéployer une politique fédérale de formation en direction des bénévoles, professionnels, partenaires, prenant àla fois en compte les savoirs acquis dans l’expérience et les apports intellectuels utiles àla compréhension des transformations de société et la mise en réflexion critique de pratiques » Plate-forme d’Orientations de la F.F.M.J.C.

l’UDMJC de Moselle accorde une place prépondérante àla formation des élus associatifs. Elle a pu constater, àtravers ses missions d’accompagnement aux changements, que la formation s’avère un outil souple, efficient et adapté, au service du développement associatif et de la qualification du réseau des MJC.

l’UDMJC met régulièrement en place des cycles de formation, fruits des besoins repérés sur le terrain, des demandes exprimées par les associations locales, des intentions pédagogiques de l’UDMJC et de la prise en compte des évolutions de l’environnement. Le souci d’être au plus près du terrain et de diversifier les réponses amène l’UDMJC àprivilégier deux approches :

- Les actions de formation
- Les recherche-action et recherche-développement.

[fond rouge]Formation des personnels associatifs[/blanc][/fond]

l’UDMJC met en place des formations pédagogiques et techniques àdestination des personnels de l’animation et des personnels administratifs des MJC.

++++

Soutien logistique aux dispositifs territoriaux Enfance / Jeunesse et Animation Locale - de la CAF de Moselle

  • Suivi des dispositifs territoriaux enfance / jeunesse
  • Construction des schémas des actions éligibles aux contrats (CEJ et CAL)

[fond rouge]La position particulière de l’UDMJC au regard de son projet éducatif[/blanc][/fond]

En tant que fédération d’Education Populaire, le projet de l’UDMJC est de rendre les individus acteurs de leur existence. Dans l’accompagnement et le soutien logistique des dispositifs territoriaux enfance et jeunesse, cette philosophie se traduit concrètement par les axes suivants :

  • Privilégier l’humain, au-delàdu seul technique, administratif et financier. Les projets locaux restent au service des personnes et de leur projet. Réduire toute action de terrain aux seuls facteurs technique, administratif et financier apparaît comme contradictoire àla valeur accordée àl’humain, àson développement et àla façon dont il s’inscrit dans son environnement.
  • Rendre autonome : le soutien logistique recherche – autant que possible - l’autonomie des acteurs locaux dans la vie de leur dispositif. Cette action est essentielle pour que les acteurs s’emparent, s’approprient le projet et le fassent vivre. C’est pourquoi le soutien logistique « apprend àfaire  » et ne fait pas « Ã la place de  ». Outils et démarches sont expliqués puis mis àdisposition ; les formations adéquates sont dispensées (en particulier pour la gestion financière, la coordination pédagogique et l’organisation des activités ), un accompagnement régulier permet néanmoins de ne pas perdre contact et d’éviter les complications qui pourraient l’être, et s’assurer du respect des calendriers et des échéances… la disponibilité du chargé de mission et du réseau de l’UDMJC peuvent être sollicités pour tous types de besoins.
  • Insuffler et entretenir l’action collective : l’animation des groupes de travail est un prétexte àla dynamique de groupe, un levier préalable àla mobilisation et àla cohésion des acteurs. Cette dynamique est essentielle, en particulier dans la vie, le développement et la pérennité des dispositifs CEJ et CAL qui ne reposent que sur cet aspect de relation entre les parties (collectivités, financeurs, associations, professionnels d’encadrement, familles…).

[fond rouge]Une position de partenaire du local[/blanc][/fond]

l’UDMJC est présente dans toutes les étapes de la vie des contrats. Elle est un relais entre les élus et professionnels des MJC locales, les techniciens et les responsables de la CAF de Moselle et les mairies.

Elle se positionne comme acteur – et non pas observateur - de la vie locale dans la vie du dispositif, particulièrement àl’heure où les impacts financiers de la réorientation des dispositifs commencent àapparaître, obligeant àdes modifications des stratégies au local.

++++

Le développement Culturel des MJC

Par leur projet d’Education Populaire, les Maisons des Jeunes et de la Culture créent des espaces communs d’expérimentation culturelle, artistique, sportive, pédagogique, sociale et politique et vivent toute diversité comme une richesse et tout échange comme une possibilité de s’enrichir àpartir de l’expérience de l’autre.

Par ailleurs, elles visent àfavoriser le changement des regards favorisant la construction – reconstruction - du lien social par des actions permettant des rencontres inter – génération et inter – cultures.

Les MJC et l’UDMJC assument également une mission d’Education Populaire lorsqu’elles interviennent dans le développement culturel des territoires. En effet, elles mettent les enfants, les jeunes et leurs familles en contact avec les formes les plus créatives de l’art théâtral comme des autres formes d’expression artistiques. La découverte et l’expérimentation personnelle de multiples formes d’expression permettent l’acquisition de repères culturels élargis et facilitent ainsi le décodage et la reconnaissance des formes d’expression différentes de la sienne. L’éducation artistique est un moyen essentiel d’éveil perpétuel, un formidable outil d’épanouissement et d’ouverture au monde, mais c’est aussi un apprentissage patient, une initiation permanente qui s’inscrit dans la durée. l’UDMJC travaille au développement culturel des MJC et des leurs publics, notamment au travers de la programmation « Spectacles Jeune Public  », des projets culturels fédéraux, inter-fédéraux et inter-MJC.

l’UDMJC de Moselle, en participant activement àdes projets de développement culturels régionaux et départementaux, en impulsant des projets transversaux entre les MJC de Moselle et en mettant en Å“uvre sa propre politique culturelle, participe de ce grand chantier d’Education Populaire et d’insertion sociale par l’enrichissement culturel de chacun.

[fond rouge] Projets interfédéraux « spectacles vivants  » [/blanc][/fond]

Convergences

Ce festival organisé par Scènes et Territoires en Lorraine, réseau de médiation et de diffusion culturelle en milieu rural a été initié, créé et est animé par des fédérations d’Education Populaire, dont la FRMJC, la FDMJC de Meurthe et Moselle et l’UDMJC de Moselle. Labellisé Scène conventionnée par la DRAC depuis 2001, il permet, également en milieu rural mais cette fois concernant toute la Lorraine, de mettre en Å“uvre des projets artistiques pour le monde rural avec les réseaux associatifs impliqués, et fait découvrir des artistes professionnels, contemporains dans les domaines suivants : Théâtre – Danse – Marionnettes – Théâtre d’objets – Création musicale – Arts plastiques.

[fond rouge] Les projets culturels UDMJC et MJC de Moselle [/blanc][/fond]

Les Spectacles Jeune Public

l’UDMJC de Moselle coordonne la programmation de la saison de spectacles "Jeune Public" pour de nombreuses associations du département. Soutenue par le Conseil Général, bon nombre de communes et la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, cette programmation se veut ouverte àtous : ce sont donc des spectacles "tout public", avec parfois une limite d’âge minimale, auxquels tout un chacun pourra assister. Les spectacles ne sont que rarement àdestination exclusive des enfants : les adultes, une fois les préjugés dépassés prennent souvent grand plaisir àassister aux représentations proposées.

Nos objectifs sont des plus simples : offrir un droit àla culture, quelques soient les origines sociales, géographiques et culturelles du public ; présenter du spectacle vivant et permettre au public de trouver d’autres références que les images virtuelles ou télévisuelles ; donner la possibilité àdes familles de pratiquer une activité intéressant parents et enfants, pouvant offrir des temps privilégiés au sein de la famille … Une éducation … populaire !

plus d’informations

++++

Animation de débats citoyens

[fond rouge] Sur des thèmes d’actualité co-organisés par l’UDMJC en soutien des MJC de Moselle [/blanc][/fond]

Débats organisés àpartir d’un support culturel illustrant une problématique d’actualité. Mise en Å“uvre par chaque association avec le soutien et l’accompagnement de l’UDMJC, sur le modèle du Spectacle Jeune Public.

++++

Sensibilisation et protection de l’environnement

[fond rouge] Impulser des habitudes écocitoyennes dans les MJC [/blanc][/fond]

A quoi bon se revendiquer de l’Education Populaire, si les Maisons des Jeunes et de la Culture restent éloignées de l’une des grandes priorités éducatives de notre siècle ?

A quoi bon se revendiquer de l’Education Populaire, si les Maisons des Jeunes et de la Culture restent éloignées de l’une des grandes priorités éducatives de notre siècle ?

Dès 2006, le Conseil d’administration del’UDMJC a décidé de mettre cette ligne éducative prioritaire en Å“uvre en facilitant la participation d’animateurs et de bénévoles des MJC àune formation organisée par l’Institut Européen d’Ecologie (I.E.E).

En 2007, le Conseil d’Administration a créé une commission de réflexion au sein de l’UDMJC, composée d’élus associatifs et de professionnels. Cette dernière s’inscrit dans un domaine assez large qu’est la connaissance et le respect de l’environnement. Elle a souhaité, dans un premier temps, mobiliser les bénévoles des associations autour de l’importance d’impulser des attitudes éco-citoyennes quels que soient les projets qu’ils mettent en place, en leur proposant notamment un accompagnement par une des personnes relais formée par l’I.E.E.

En 2008, différentes actions se concrétisent et s’inscrivent très clairement dans une démarche écocitoyenne. « Ecolo puces  » àla MJC de Borny, « la brocante sonore  » àla MJC des 4-bornes, écocitoyenneté un des thèmes majeurs des centres aérés : MJC de Borny, Pierrevillers, La Maxe, Centre Intervillages Nied, … Deux actions de formation initiées par l’UDMJC àdestination des bénévoles et des animateurs de centres d’accueil d’été viennent approfondir le travail sur l’acquisition des attitudes écocitoyennes. Enfin, la création d’un forum ancre cette problématique dans une dynamique de réseau.

A partir de 2010, nous souhaitons mettre plus de moyens au service de cet objectif prioritaire et intervenir àdeux niveaux :

au niveau de la commission du C.A départemental :

- l’UDMJC souhaite engager un partenariat avec l’ADEPPA dans le cadre d’une démarche commune auprès des publics. En effet, les compétences spécifiques et les expériences de cette association devraient permettre de mener des actions adaptées et pertinentes pour développer et intégrer dans les associations des habitudes écocitoyennes. Ce partenariat tendra également vers une recherche de la qualification des personnels d’encadrement des accueils enfants et adolescents dans le domaine de l’environnement.

- Elle engagera un travail d’investigation sur les gestes et les attitudes écocitoyennes dans le quotidien des associations : une chargée de mission réalisera àla fois un recensement départemental et un bilan par site concerné. Cette « photographie  » devrait affiner le projet départemental et son accompagnement sur le terrain.

- L’animation du réseau : l’UDMJC s’appuie sur deux outils de communication pour mobiliser les associations :

  • le site : dans ce cadre, l’objectif est plutôt informatif et consiste dans les mises en ligne de fiches pratiques valorisant des gestes écocitoyens simples àmettre en Å“uvre dans chaque MJC (corbeilles àpapier différenciées des poubelles àdéchets ; choix des produits d’entretien, gestes d’économie d’énergie…). Une fiche pratique récapitulative « papier  » sera également jointe au dossier de rentrée des MJC. Un suivi de réactualisation des fiches sera indispensable.
  • le forum : initié en 2008, cet outil interactif et souple permet de travailler très concrètement et de manière vivante. Par exemple, en 2009, les personnes impliquées s’engageront collectivement àréduire les consommations de papier dans les associations, que ce soit au niveau des activités ou de leur fonctionnement global (nouvelles habitudes àadopter, prise en compte de la modification fiscale concernant la « contribution papier  » de juillet 2008, animations auprès des bénévoles, des publics et des personnels, …)

au niveau du territoire

- L’accompagnement de projets. l’UDMJC suivra plus particulièrement les centres d’accueil d’enfants et d’adolescents qui ont inscrit l’environnement et les gestes écocitoyens dans leur projet éducatif. Son intérêt se portera sur la démarche engagée par l’équipe pédagogique. Elle mettra également l’accent sur le temps des repas et des goà»ters sous l’angle « alimentation et éducation àla santé  » (fruits de saison, qualité et respect des produits, emballages, …)

- Actions de formation àdestination des animateurs : en partenariat avec l’ADEPPA et/ou les Foyers ruraux de la Meuse, des mini-cycles de deux journées de formation se dérouleront dès 2010. La 1ère journée portera sur le comment adopter des gestes écocitoyens dans notre quotidien ? La 2ème sera consacrée àune question récurrente parmi les responsables d’accueils d’enfants et d’adolescents : comment amener une équipe pédagogique às’impliquer dans un tel projet ?

Documents joints